Huiles essentielles : des précautions à prendre

Fazup - Réduit jusqu’à 96% votre exposition aux ondes - Fabriqué et testé en France

Vous souhaitez vous protéger des ondes ?

#
Patch Fazup
Acheter
Recommandé

Connues depuis les civilisations anciennes, les huiles essentielles sont des extraits naturels de certaines plantes médicinales reconnues pour leurs vertus puissantes. Elles sont d’une efficacité extraordinaire, tant sur le plan santé que le bien être.

Selon les spécialistes on pourrait même les combiner pour avoir des synergies aromatiques dont les propriétés répondent à nos besoins comme la relaxation, le renforcement des défenses immunitaires, l’atténuation de la douleur, la stimulation, etc.

Toutefois, on ne pourrait profiter de ces huiles essentielles que si l’on respecte les précautions d’usage, car ces dernières peuvent être très dangereuses surtout pour la femme allaitante, la femme enceinte, les nourrissons et les enfants. Alors, quels sont les avantages des huiles essentielles ? Comment les utiliser ? Sont-ils dangereuses ?

Les bienfaits des huiles essentielles

Basilic, menthe poivrée, lavande, citron, jasmin ou encore romain, etc. Beaucoup de plantes peuvent permettre d’obtenir des huiles essentielles très avantageuses. Aujourd’hui, on compte quelques 80 huiles essentielles. Les plus répandues sont la lavande officinale et la menthe poivrée.

Les huiles essentielles sont obtenues via un processus de distillation à la vapeur. Pour cela, on place les plantes (fruits ou fleurs), dans une cuve qui est traversée par de la vapeur d’eau pour en extraire l’essence de la plante. Ce qui se passe ensuite, c’est que les molécules d’eau sont éliminées par un processus de condensation pour n’avoir au final qu’un liquide pur.

On a recours aux huiles essentielles pour soigner certains maux : mal de tête, migraine, calmer une douleur ou même cicatriser une brûlure. Comme on peut les utiliser en cosmétique ou pour le bien être.

L’inhalation de certaines huiles essentielles telles que l’eucalyptus permet de soulager les sinusites ou les rhumes. Ces huiles permettraient aussi de lutter contre les bactéries. Par contre, ce qui est important à savoir, c’est que ces huiles peuvent aussi être un réel danger.

Les dangers connus des huiles essentielles

En effet, l’origine végétale et naturelle des huiles essentielles nous font souvent penser, à tort, qu’elles sont sans danger. Ce sont des huiles très concentrées qui peuvent causer des intoxications. C’est pourquoi, il faut faire très attention, lorsque vous les utilisez. Elles peuvent être résorbées soit par ingestion, soit par inhalation ou alors par voie cutanée.

Symptômes d’une intoxication aux huiles essentielles

La gravité de l’intoxication aux huiles essentielles et les symptômes diffèrent selon l’exposition (contact oculaire ou ingestion), la concentration du produit, le type d’huile utilisé, la quantité ingérée…

Ingestion de l’huile essentielle

Si vous avez ingéré de l’huile essentielle, les dangers peuvent être :

  • Une irritation de la muqueuse de la bouche,
  • des vomissements,
  • des nausées,
  • une diarrhée

Certaines huiles essentielles ingérées peuvent aussi causer des troubles respiratoires, des convulsions, des troubles de la conscience et peuvent même provoquer des atteintes au niveau du foie et des reins. Les symptômes surviennent dès la première demi heure, voire durant les premières heures qui suivent l’ingestion.

huiles essentielles danger

Le contact cutané

En cas de contact cutané avec des huiles essentielles pures, des rougeurs, des sensations de brûlure et des irritations peuvent apparaître. Ce sont des effets indésirables qui peuvent même se produire en utilisant des huiles diluées. Toutefois, l’intensité des brûlures dépend principalement du degré de pureté de l’huile.

D’ailleurs, chez certaines personnes sensibles, les huiles essentielles peuvent déclencher des réactions allergiques. De plus, les réactions allergiques causées par les huiles essentielles peuvent aussi se développer suite à une utilisation excessive, comme chez les masseurs professionnels.

Le contact oculaire

En cas de contact oculaire, les huiles essentielles peuvent causer des troubles de la vision ainsi que des atteintes à la cornée. Dans ce cas, les lésions sont irréversibles.

Par voie respiratoire

L’inhalation d’huiles essentielles peut provoquer des irritations.

Dangers des huiles essentielles pour la femme enceinte

Les huiles essentielles sont fortement déconseillées chez la femme enceinte, surtout durant les premiers mois de grossesse. Effectivement, certaines huiles neurotoxiques contiennent des cétones qui causent des spasmes respiratoires et nerveux ainsi que des nausées chez la femme enceinte.

Donc, les huiles essentielles mal utilisées, entraîneraient des risques de fausse couche. On déconseille également l’utilisation d’huiles essentielles dont l’action n’est toujours pas connue surtout sur le système endocrinien.

À partir du 4e mois, la femme enceinte peut utiliser des huiles essentielles à très faible dose en usage topique, comme par exemple, les produits cosmétiques à base de ces huiles. Mais jamais d’huile pure pour les femmes enceintes

Les dangers des huiles essentielles pour les bébés et les nourrissons

Pour les nourrissons et jusqu’au 3e mois, on considère que les risques et les dangers des huiles essentielles, sont les mêmes que pour une femme enceinte : spasmes respiratoires, nausées, spasmes nerveux… On évite donc toutes les huiles essentielles surtout que la peau du bébé est très sensible et ne doit jamais être mise en contact avec des huiles pures.

Les enfants, à partir de 2 ans, peuvent tolérer de très faibles doses d’huiles essentielles. Vous pouvez donc utiliser des produits à base d’huile, à condition que leur dosage soit inférieur à 1 %. Encore une fois, jamais d’huile essentielle pure pour un bébé de moins de 3 ans, et jamais d’huile essentielle par voie orale pour un enfant de moins de 5 ans.

Donc, pour faire simple, il faudra éviter de donner des huiles essentielles aux femmes enceintes, aux femmes allaitantes, aux nourrissons et aux enfants même si certaines huiles sont moins dangereuses que d’autres.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.