Les causes les plus fréquentes de la migraine

La migraine se présente généralement sous forme de maux de tête fréquents, ce terme est attribué à une douleur modérée à intense sous forme de palpitations ou pulsations à la tête.

Evidemment, il ne faut pas confondre entre un simple mal de tête et une réelle migraine qui représente une maladie très difficile à traiter. Le fait que ce trouble soit autant présent au sein de notre société a suscité notre curiosité, et surtout notre inquiétude sur les causes de la maladie du siècle.

Les principaux symptômes de la migraine

Nous pouvons reconnaître une personne migraineuse à travers quelques critères comme le fait d’avoir subi un minimum de 5 crises par le passé pouvant persister de 4 jusqu’à 72 heures.

En plus de douleurs atroces et persistantes, une migraine peut être accompagnée de vomissements, de nausées ou même d’une sensibilité très aiguë à la lumière, aux odeurs, aux bruits et même aux activités physiques. Nous pouvons ainsi nous interroger sur les principaux symptômes de la migraine, quels sont-ils exactement ?

  • Une céphalée qui perdure ;
  • des symptômes avant-coureurs : aura ;
  • des symptômes digestifs : vomissements et nausées ;
  • une douleur aux tempes ;
  • une douleur qui débute à un point précis, s’étendant ensuite sur tout un côté de la tête ou sur les deux côtés ;
  • des troubles de la vision ;
  • des douleurs musculaires.

Quelles sont les réelles causes de la migraine ?

causes migraine

Les migraines peuvent survenir à tout âge, mais elles font surface principalement au début de l’âge adulte et surtout chez les femmes. Malheureusement, elles peuvent devenir, dans certains cas, chroniques, et lorsqu’on lutte contre cette maladie, il est très important de chercher à comprendre la provenance de ses maux et là, plusieurs hypothèses sont à émettre. Voici les principaux éléments déclencheurs de la migraine :

L’hérédité

Dans le cas où l’on trouve plusieurs membres d’une même famille migraineux, on peut en conclure qu’il y a une réelle prédisposition génétique à la migraine. Les facteurs génétiques et environnementaux sont des éléments majeurs dans l’origine de la migraine avec aura. Et la forte transmission de la maladie à travers les générations nous laisse prétendre que la migraine repose sur de multiples gênes.

Des causes psychologiques

L’anxiété et le stress sont pour la plupart du temps des facteurs responsables des migraines fréquentes. En effet, le système nerveux d’un patient migraineux est très sensible, facilement stimulable et peut être fortement impacté par de nouveaux événements ou une pression quotidienne dans les études ou le travail. Ainsi, il est nécessaire d’établir une prise en charge personnalisée et professionnelle d’une dépression ou d’une anxiété à temps, afin de limiter les risques de fortes migraines.

La surconsommation de médicaments

Même si cela paraît paradoxal, l’abus de consommation de médicaments, principalement des anti-migraineux peut augmenter les risques d’apparition de céphalées chroniques.

Les causes hormonales

Les maux de tête ne proviennent pas d’une anomalie hormonale. Cependant, certaines crises peuvent être dues à un dérèglement hormonal principalement dû à la fluctuation du taux d’œstrogène. Ainsi, certaines périodes hormonales comme la puberté et la ménopause peuvent agir sur le cours de la migraine. C’est pour cette raison que la migraine est plus fréquente chez la femme que chez l’homme.

D’autres facteurs sont susceptibles de déclencher des migraines. Ces éléments ne sont pas responsables de l’apparition de cette maladie, mais peuvent provoquer son déclenchement et accentuer les maux. Ces facteurs varient d’une personne à l’autre et c’est donc au patient de faire attention aux éléments auxquels il est sensible. En voici quelques-uns :

  • L’insomnie et le manque de sommeil.
  • Les variations du rythme de vie : Les changements émotionnels et physiques peuvent accentuer vos maux.
  • L’environnement : forte chaleur, froid intense, bruit assourdissant ou de fortes odeurs peuvent stimuler votre système nerveux.
  • Certains aliments : boissons alcoolisées, chocolat, plats gras et fromages sont les aliments les plus suspectés.
  • Ainsi, il est important de savoir déceler les facteurs responsables de votre migraine. L’élimination de ces facteurs ne va peut-être pas vous guérir de façon radicale, mais peut vous aider à les maîtriser et à essayer de contrôler votre migraine.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.