Quels repas privilégier pour votre régime ?

Pour perdre du poids efficacement, vous devez apprendre à perdre du poids progressivement et à modifier vos habitudes alimentaires. Évitez les irritations pour ne pas avoir à courir pour le premier bonbon qui vient à votre rencontre, sans trop manger.

Bienfaits d’un régime alimentaire pour maigrir

Le régime amaigrissant offre plusieurs avantages pour la santé :

  • Prend en compte le concept de densité énergétique des aliments ;
  • Ça vous permet de perdre du poids, sans vous sentir affamé, frustré ou fatigué ;
  • Ne nécessite pas un contrôle excessif sur la quantité de nourriture consommée ;
  • Ne nécessite pas de calculs de calories ;
  • Apprenez à écouter les sensations alimentaires : sans privation, vous arrêterez de manger naturellement lorsque vous n’aurez plus faim.

Quoi prendre comme repas pour un régime ?

Il n’y a aucune raison de se limiter. Lorsque le corps est cruellement privé, il met en place un système de survie : il dépense moins d’énergie. Il économise par anticipation des délais de prescription futurs dès sa restitution. C’est ce qu’on appelle l’effet yoyo.

Chaque excellente journée commence par un petit-déjeuner complet. Il doit rompre le jeûne nocturne, permettre au corps de reconstituer ses réserves et empêcher les coups de pompe de la journée.

  • Fruits frais pour vitamines, minéraux et fibres ;
  • Produits laitiers faibles en gras (fromage blanc ou frais, skyr, yaourt, etc.) pour le calcium et les protéines ;
  • Produits céréaliers (gruau, muesli, pain complet, etc.) basés sur votre demande en glucides et en vitamines B ;
  • Une quantité de matière grasse (beurre, purée d’oléagineux) pour les acides gras ;
  • Une boisson chaude pour l’hydratation.

Le déjeuner est un moment important pour augmenter la force et manger un repas régime équilibré pour réduire le poids. Une alimentation équilibrée pour la perte de poids qui est complète, diversifiée et satisfaisante, minimise les fringales de l’après-midi et vous aide à ne pas trop manger au souper.

  • Commencez par une entrée de crudités (salade, crudités) de viandes légèrement assaisonnées et/ou maigres (huîtres, crevettes, etc.) ;
  • Plat protéiné (150 g de viande maigre ou 200 g de poisson), 200 g de pâtes complètes ou de riz, de quinoa ou de semoule et des légumes. Pensez aux légumineuses et à la famille des choux, tous deux riches en antioxydants ;
  • Lait sans fromage sous forme de fromage cottage ou de yogourt.

Le dîner doit être léger, car il vient avant la nuit, lorsque l’activité est plus faible.

  • Apéritif à base de légumes (une soupe, par exemple) ;
  • Une portion de repas féculents (complet si possible) pour assurer la création de tryptophanes et une bonne nuit de sommeil ;
  • Plat riche en protéines avec du jambon, 1 œuf, du thon en conserve, ainsi que des légumes.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.