Accueil Santé naturelle Alimentation Comment calculer l’IMC ?

Comment calculer l’IMC ?

Comment calculer l’IMC ?

Comme la corpulence change d'un être humain à un autre, il serait difficile d'introduire la notion du poids idéal, car c'est impossible de généraliser. Du coup, il faudrait un outil équitable, qui peut être généralisé sur toutes les personnes. Cet outil est l'indice de masse corporelle. Il est évalué en fonction de la corpulence, le poids et la taille de la personne. C'est un indice validé par l'Organisation mondiale de la santé. Pour plus d'informations, on vous invite à continuer à lire cet article.

C'est quoi l'IMC ?

L'IMC est l'acronyme d'indice de masse corporelle, il est conçu dans le but de savoir si votre poids actuel est l'idéal pour vous ou pas. Le calcul de cet indice va permettre aux individus d'évaluer les risques sur la santé liés au surpoids ou à la maigreur. Le calcul de l'IMC est assez simple, car il suffit juste de diviser le poids (en kg) par le carré de la taille (m). 

Selon OMS, il y a une interprétation de l'indice de masse corporelle pour chaque valeur, c'est-à-dire que pour les moins de 18,5, ils ont une insuffisance pondérale, donc de la maigreur, pour les gens de corpulence normale, ils ont un IMC de 18,5 à 25. Les personnes ayant un IMC entre 25 et 30 sont considérées en surpoids. Entre 30-35, c'est de l'obésité modérée, c'est-à-dire qu'il faut faire très attention si vous dépassez la barre du 30. Au-delà de 35, ce n'est plus une obésité modérée, mais une obésité sur sévère.

Quelle est la différence entre l'IMC de la femme, et l'IMC de l'homme ?

La formule de calcul de l'IMC reste la même, en général, l'indice de masse corporelle prend en compte : 

  • l'âge ;
  • le sexe.

Il est tout à fait possible d'avoir deux personnes ayant le même IMC, mais ils ont une corpulence complètement différente. Et c'est justement ça la différence, car l'homme et la femme, ne stockent pas la graisse aux mêmes endroits et une femme de 50 ans qui est arrivée à la ménopause, aura tendance à grossir, en stockant une graisse abdominale, mais ce facteur n'est pas pris en compte par l'IMC. Chez les enfants et les adolescents, par exemple, il vaut mieux se référer sur les courbes de corpulence qui existe sur leur carnet de santé, car un calcul d'IMC ordinaire, n'est pas vraiment adaptable aux enfants.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.