Les troubles du sommeil : que faut-il savoir ?

Le sommeil est indispensable pour le corps et le cerveau, et si pour la plupart des gens dormir c’est facile, pour d’autres personnes c’est un réel problème avec les difficultés qu’elles rencontrent avec les insomnies. En effet, pour diverses causes et diverses origines, les troubles du sommeil enferment les individus qui en souffrent dans un cycle infernal qui nécessite souvent une aide pour le surmonter. D’ailleurs, on va se pencher davantage sur le sujet pour connaître les causes, les symptômes ainsi que les traitements possibles pour retrouver une sérénité durant la nuit.

Qu’est-ce que le trouble du sommeil ?

Il faut savoir que les troubles du sommeil sont un dysfonctionnement qui survient sur le cycle de sommeil. Ces perturbations qui touchent aussi bien la durée que la qualité du sommeil peuvent être classées en trois types :

  • Des insuffisances de sommeil ou insomnies ;
  • Des excès de sommeil ou hypersomnie ;
  • Des comportements anormaux durant le sommeil ou la parasomnie.

En outre, il est important de souligner que le sommeil est chargé de plusieurs fonctions qui sont vitales, permettant à l’organisme de récupérer en reprenant des forces. De plus, il est primordial pour le développement cérébral ainsi que quelques fonctions métaboliques.

Les troubles du sommeil,Ainsi, la maximisation du temps de sommeil est indispensable pour la préservation de la santé. Toutefois, ce sont diverses pathologies qui sont regroupées sous le nom de trouble du sommeil en limitant le temps bien précieux de l’endormissement qui est requis par le corps.

Pathologies liées au trouble du sommeil

Parmi les principales pathologies qui sont liées au trouble du sommeil, on retrouve entre autres les suivantes :

  • Il y a l’insomnie caractérisée par les difficultés à s’endormir ou encore les réveils qui sont répétitifs durant la nuit. Le stress est souvent à l’origine de ce problème ;
  • La narcolepsie ou bien l’hypersomnie qui est une pathologie induisant l’endormissement brusque de la personne à toutes heures de la nuit ou du jour ;
  • Les parasomnies sont des comportements anormaux durant le sommeil dont le somnambulisme ;
  • On retrouve également le syndrome d’apnée du sommeil qui est un arrêt de la respiration durant le sommeil provoquant des réveils brutaux avec de surcroît des risques d’avoir des accidents cardiovasculaires ou cérébraux.

Quelles sont les causes des insomnies ?

Les causes pouvant donner lieu à des insomnies sont nombreuses. Elles peuvent être psychologiques mais aussi extrinsèques liées à l’environnement ou au comportement. En outre, il existe des insomnies d’altitude et celles liées à la consommation de drogue, d’alcool, de café mais aussi de médicaments et bien d’autres encore.

Pour ce qui est des causes possibles de parasomnies, elles peuvent être également d’origine psychologique, neurologique et même pathologique. La parasomnie, quant à elle, est causée par le somnambulisme, le bruxisme mais aussi les terreurs qui surviennent la nuit, les cauchemars, la paralysie ou encore les ronflements, l’apnée du sommeil, les sursauts ainsi que d’autres aussi.

Cela dit, pour une meilleure compréhension des causes du troubles du sommeil, il convient de revenir sur son fonctionnement. En effet, dans les meilleurs des cas, une bonne nuit de sommeil est composée de 4 à 6 cycles avec 4 stades pour chacun d’eux :

  • Le 1 stade est celui de la transition entre le sommeil et l’éveil ou la somnolence. La déconnection de la réalité commence mais le dormeur entend toujours les bruits extérieurs. Elle dure environ 10 minutes ;
  • Le 2 stade est celui du sommeil  confirmé dans lequel la personne dort véritablement mais il demeure léger et dure environ 10 minutes ;
  • Le 3 stade correspond au sommeil long ou bien profond avec des difficultés à réveiller le dormeur. Il dure environ 1 heure ;
  • Le stade 4 est celui du sommeil paradoxal dans lequel l’activité cérébrale est très intense et il dure 10 minutes environ.Les troubles du sommeil,

Ainsi, la majorité des troubles du sommeil surviennent durant un ou bien plusieurs de ces stades en cassant le cycle de l’endormissement qui est de cette façon perturbé.

Comment traiter les troubles du sommeil ?

Une thérapie comportementale est très souvent bénéfique pour les cas d’insomnie psychogène avec des séances de relaxation qui vont permettre l’amélioration du sommeil des patients très anxieux. De plus, dans certains cas, la prescription d’ hypnotiques est possible. Pour ce qui est des insomnies extrinsèques, les patients guérissent au bout de quelques semaines avec l’élimination du facteur causant ce trouble du sommeil. Il est aussi recommandé de recourir à un rituel pour le coucher qui va favoriser l’endormissement en adaptant l’environnement de la chambre au sommeil.

Pour l’insomnie d’altitude, le recours à un traitement par l’acétazolamide peut être efficace. Quant aux troubles du sommeil dus à la prise d’alcool ou bien à d’autres médicaments, le traitement des patients se fait en éliminant la drogue qui en est responsable.

Additivement à cela :

  • Pour traiter la narcolepsie, cela se fait de manière symptomatique en faisant appel à de stimulants tels la méthylphénidate pour l’amélioration de la somnolence ;
  • La cataplexie et les hallucinations ainsi que les paralysies du sommeil  se traitent via des antidépresseurs ;
  • Le somnambulisme n’a aucun traitement efficace et celui des terreurs nocturnes est de rassurer le patient et les parents ;
  • Les antidépresseurs ou le clonazépam sont données pour traiter les troubles du sommeil liées au sommeil paradoxal ;
  • Pour traiter le bruxisme nocturne, il faut parfois recourir à des gouttières dentaires en caoutchouc alors que pour le traitement de l’énurésie primaire, il est nécessaire de recourir à la thérapie comportementale avec une rééducation vésicale.

Remèdes de grands-mères pour pouvoir dormir

Avant d’arriver aux traitements chimiques pour traiter les troubles du sommeil, il est possible de recourir à des substances naturelles qui ont prouvé leur efficacité, comme c’est le cas avec les plantes qui permettent de retrouver un sommeil satisfaisant. De plus, certaines plantes arrivent même à améliorer la qualité du sommeil, et parmi celles qui ont faits leurs preuves :

  • La valériane ;
  • La passiflore ;
  • Le pavot de Californie ou Eschscholtzia ;
  • La ballote noire et d’autres encore.

Chaque plante présente des spécificités et des bienfaits d’où l’intérêt de recourir à des mélanges en infusion pour le plus réparateur des sommeils. En plus des plantes, il est possible d’utiliser des huiles essentielles qui sont aussi efficaces pour lutter contre les troubles du sommeil telles que l’huile essentielle de lavande qui a beaucoup de vertus.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.