Comment soulager les acouphènes ?

Bruits dans les oreilles, bourdonnements ou sifflements, les acouphènes peuvent rapidement se transformer en un véritable cauchemar et affecter considérablement la qualité de vie des patients. Manque de sommeil, stress, irritabilité et concentration réduite en sont les principales conséquences.

Même s’il est possible de soulager la douleur en traitant les premières causes, les épisodes d’acouphènes persistent toujours. Heureusement, il existe certains remèdes naturels et des traitements palliatifs pour soulager ces acouphènes. Avec le temps, les patients apprennent à vivre avec et la gêne ressentie disparaît.

Traitements médicaux contre les crises d’acouphènes

Les acouphènes sont des bruits qui surviennent à l’intérieur de l’oreille ou dans le crâne, mais que seule la personne atteinte peut entendre. Ces bruits peuvent être des sifflements, des bourdonnements ou des sonneries plus ou moins intenses, et dont le degré de sévérité varie d’un patient à un autre.

Plusieurs causes peuvent provoquer des acouphènes. Cela peut être dû à un traumatisme sonore, l’utilisation excessive d’écouteurs, la prise de médicaments toxiques pour les oreilles, ou simplement lié à l’âge. Néanmoins, les acouphènes sont souvent un signe avant coureur d’une pathologie auditive, une otite par exemple ou une otospongiose, une maladie dégénérative affectant l’oreille.

Actuellement, il n’existe aucun traitement pour soigner définitivement les acouphènes. La seule solution médicale consiste à dépister les principales causes et les traiter. Cela peut passer par la suppression des médicaments ototoxiques, l’élimination de l’excès de cérumen dans l’oreille ou en soignant l’otite mise en cause.

Le port d’une prothèse auditive peut aussi constituer une solution efficace pour masquer les acouphènes, mais sans les éliminer totalement. Ce genre d’appareils est souvent préconisé en cas de perte sévère de l’audition, causée par l’âge ou toute autre maladie.

3 solutions naturelles pour soulager les acouphènes

La médecine douce offre de nombreuses alternatives naturelles pour soulager les douleurs liées aux épisodes d’acouphènes. Cela passe par l’utilisation de plantes aux propriétés relaxantes, d’huiles essentielles et la consommation de certains aliments.

soulager acouphènes

Aliments bénéfiques pour réduire les acouphènes

Une pression artérielle trop élevée peut constituer un facteur déclencheur de crises d’acouphènes. Consommer des aliments améliorant la circulation sanguine aiderait donc à minimiser l’incidence de ces crises. Par exemple :

  • Le poisson,
  • l’huile d’olive,
  • l’ail,
  • le romarin,
  • les aliments riches en zinc (foie, bananes, etc.).

Les huiles essentielles

En plus de leur effet relaxant, les huiles essentielles améliorent également la circulation sanguine ce qui n’en est que plus bénéfique. Les huiles essentielles les plus efficaces contre les acouphènes sont : l’huile de cyprès, d’hélichryse italienne, de marjolaine à coquille et l’huile essentielle de grains de bigarade.

Les infusion

Certaines plantes ont démontré leur efficacité pour minimiser les symptômes liés aux acouphènes ainsi que leur intensité. On cite comme exemple le ginko biloba, antioxydant puissant offrant une action efficace sur les troubles cérébraux liés à l’âge. On a aussi la petite pervenche, l’aubépine et le mélilot.

La médecine alternative comme remède aux acouphènes

La médecine alternative présente une solution prometteuse pour soulager les acouphènes, sans toutefois les éliminer définitivement. Les patients peuvent se tourner vers l’homéopathie, l’ostéopathie ou encore, l’acupuncture.

L’homéopathie contre les acouphènes

Science datant de l’antiquité, l’homéopathie est exploitée comme traitement pour de nombreuses pathologies, dont les acouphènes. Le traitement appliqué dépendra de la posologie du patient ainsi que de la cause première de son trouble auditif.

Pour soulager des acouphènes, il est généralement conseillé de prendre des granules de Chininum Sulfuricum, d’arnica et d’Ignatia Amara. Demander l’avis d’un médecin est toutefois recommandé avant la prise de ces remèdes.

L’ostéopathie pour relâcher les nerfs

L’ostéopathie agit sur la boite crânienne en atténuant les pressions cervicales, relâchant certains nerfs et même en rééquilibrant ou en remettant en place certaines articulations bloquées. Tout cela peut agir positivement sur l’incidence des acouphènes.

L’acupuncture chinoise pour rééquilibrer le corps

L’acupuncture et la médecine chinoise permettent d’atténuer les crises d’acouphènes en pratiquant des pressions sur certains points sensibles du corps, notamment les reins et le foie. Plusieurs séances sont souvent recommandées.

Soulager les douleurs des acouphènes en évacuant le stress

Le stress est l’un des premiers facteurs déclencheurs d’acouphènes, s’y attaquer signifie atténuer la prévalence des risques. Pour cela, il est conseillé de suivre des séances de sophrologie. Celle-ci aide les personnes atteintes à reporter leur attention des bruits perçus, pour se concentrer sur des pensées positives.

Ils apprennent ainsi à «oublier» les bruits tout en se détendant moralement et physiquement. De même, écouter de la musique peut aider à masquer ces bruits dérangeants en évitant le silence. Dans les cas extrêmes, une thérapie acoustique d’habituation peut être préconisée.

Pendant presque 18 mois, le patient suivra des séances en compagnie d’un audioprothésiste et au cours desquelles, il apprendra à filtrer les bruits pour ne plus être affecté par les acouphènes. Il est donc tout à fait possible de vivre avec des acouphènes sans passer par un traitement médical. Il suffit juste d’appliquer certains remèdes naturels et de suivre des thérapies visant à s’adapter avec ces bruits.

Zoom sur la presbyacousie

La presbyacousie est un type de perte auditive qui survient généralement chez les adultes de plus de 65 ans. Elle se caractérise par une difficulté à comprendre la parole, en particulier dans les environnements bruyants. La presbyacousie est un trouble auditif causé par le vieillissement qui affecte la capacité à entendre les sons aigus et s’accompagne souvent d’acouphènes (bourdonnements dans les oreilles).

Le symptôme courant de la presbyacousie est une réduction de la capacité à entendre les sons à haute fréquence.

Le traitement de la presbyacousie est différent pour chacun. Certaines personnes pourraient bénéficier d’appareils auditifs, tandis que d’autres pourraient avoir besoin d’appareils auditifs avec une réponse en fréquence plus élevée.

Dans certains cas, des implants cochléaires ou une intervention chirurgicale peuvent être nécessaires pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de cette maladie.

La prévention de la presbyacousie est une réelle préoccupation pour de nombreuses personnes. On estime qu’environ 15% de la population aux États-Unis souffre de cette maladie.

Certains des symptômes les plus courants sont la perte auditive, les bourdonnements d’oreille, la difficulté à comprendre la parole et les acouphènes.

La presbyacousie est également connue pour causer des problèmes cognitifs tels que la perte de mémoire et la démence.

Les facteurs de risque de la presbyacousie comprennent l’âge (la plupart des personnes atteintes de presbyacousie ont plus de 65 ans), l’exposition au bruit, la génétique et certains médicaments. Certaines études ont montré que les personnes qui fument sont plus susceptibles de développer une presbyacousie que celles qui ne fument pas.

La prévention consiste à :

  • Éviter les bruits forts ou les sons avec des niveaux de décibels élevés ;
  • Porter une protection auditive en cas d’exposition à des bruits forts ;
  • Réduire la consommation d’alcool et à arrêter de fumer.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.