Kinésithérapeutes : quelles formations pour une carrière ?

Choisir sa voie professionnelle est parfois périlleux, mais c’est loin d’être impossible, surtout pour les passionnés du domaine médical. Ce dernier a tendance à offrir d’innombrables solutions comme la kinésithérapie.

Il s’agit d’un métier des plus intéressants, mais pour y accéder, il faut suivre des formations particulières. Alors, que faut-il savoir pour construire une carrière attractive ?

Devenir kinésithérapeute : quelle formation choisir ?

Devenir kinésithérapeute est un rêve pour de nombreuses personnes. Bien sûr, afin de pouvoir réaliser ce projet professionnel, il est nécessaire de suivre une formation, rendez-vous ici pour en savoir plus.

La plus répandue et certainement la plus fiable est celle qui permet d’obtenir un Diplôme d’État de kinésithérapeute. Il s’agit d’une formation qu’il est possible de suivre au sein d’un Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie ou IFMK.

Pour permettre à un nombre plus ou moins conséquent de candidats à accéder à cette formation, il existe 42 centres environ sur tout le territoire français.

Ceci étant dit, il faut savoir que la majorité des étudiants préparent une PACES ou première année commune aux études de santé, avant d’opter pour la formation de kinésithérapeute, car cette dernière est accessible, grâce à un concours d’entrée qui est très sélectif.

Enfin, il est important de savoir que la formation de kinésithérapeute est une formation de niveau bac +4. Bien sûr, il faut ajouter à cela une année de préparation ainsi que 3 autres de formation.

Les étudiants peuvent généralement poursuivre leurs études avec un Master 2, dans le but de se spécialiser davantage.

Quel est le programme d’une formation de kinésithérapeute ?

Comme cité précédemment, la formation de kinésithérapeute est une formation qui se déroule en quatre ans. Elle est donc divisée en deux cycles différents.

Dans le premier, l’apprentissage s’intéresse :

  • Aux fondamentaux de la kinésithérapie ;
  • À l’ingénierie ;
  • À des matières transversales, comme l’anglais.

Lors du second cycle, les étudiants auront l’occasion d’approfondir leur précédent apprentissage. Celui-ci est considéré comme étant un cycle pré-professionnel, car il prépare les candidats à s’insérer dans le monde professionnel.

Il s’agit donc d’un cycle des plus importants, car il permet d’acquérir, à la fois, des notions théoriques et pratiques.

Ceci étant dit, il est important de savoir que la formation de kinésithérapie n’est pas seulement accessible aux étudiants ayant fait une PACES. En effet, elle peut également être accessible aux professionnels de la santé en reconversion.

Parmi les professionnels les plus touchés par ce type de passerelle, il est possible de citer les infirmiers, les ergothérapeutes, les psychomotriciens, etc.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.