Accueil Médecine Sommeil Les ondes Wifi impactent-elles notre sommeil ?

Les ondes Wifi impactent-elles notre sommeil ?

Les ondes Wifi impactent-elles notre sommeil ?

Les box Wifi ont envahi nos environnements à tel point qu’elles ont vite grimpé en priorité pour devenir un des éléments centraux de nos habitations. Avoir une bonne connexion Wifi chez soi, c’est se garantir le privilège d’avoir accès à Internet de façon fluide et continue. Et même si le Wifi possède de nombreux avantages, ce dernier serait en cause de certaines polémiques récemment. Les ondes émises par les réseaux Wifi sont accusées de causer de nombreux troubles au quotidien, le plus important étant celui du sommeil. De quoi en est-il réellement ? On vous répond tout de suite !

Les ondes Wifi sont-elles réellement nocives pour notre sommeil ?

Longtemps considéré comme une technologie de pointe qui a révolutionné notre monde, le réseau sans fil ou Wifi fait désormais partie intégrante de nos vies. Ce n’est pas sans appréhensions que cette technologie fit son entrée en jeu il y a à peine quelques années. En effet, les partisans du mouvement anti-ondes, déjà bien ancrés dans la cause du téléphone portable, ont vu en cette innovation technologique une seconde source de maladies potentielle. Mais qu’en est-il vraiment ? Sachez qu’à ce jour, très peu d’études et de consensus ont réellement pu établir la relation entre les ondes Wifi et certains symptômes qui y sont rattachés. 

ondes wifi sommeil nocives

La culpabilité des ondes Wifi dans l’affaire du sommeil reste donc à prouver pour le moment. Ce débat mitige grandement le monde, d’une part ce sont les pro-technologie qui défendent la cause des ondes Wifi et démentissent les accusations proférées. De l’autre, on retrouve les éternels douteux, soucieux de la santé mondiale sur le long terme. En effet, ce ne serait pas seulement le sommeil qui serait perturbé par les ondes Wifi, mais tout le fonctionnement du corps humain ! Facultés cognitives, concentration, mémoire et bien d’autres. Mais la perturbation du rythme nocturne reste à ce jour le sujet le plus abordé.

Comment les ondes Wifi agissent-elles sur le sommeil ?

C’est plus précisément sur l’hormone qui est en charge de contrôler le sommeil que les ondes Wifi seraient nocives. Ce sont les taux de sécrétion de mélatonine qui seraient le plus influencés par une exposition prolongée aux ondes Wifi. Le principe est assez simple à assimiler ; les tissus dont sont faits nos organes chauffent quand ils entrent en contact trop longtemps avec des ondes électromagnétiques. C’est un peu similaire à l’effet d’un micro ondes sur une assiette pleine de nourriture. 

En gros, et pour faire court, ce phénomène de réchauffement affecterait directement le cerveau, siège de la production de mélatonine. Selon certaines études, les taux de mélatonine chuteraient radicalement (jusqu’à 80 %) quand l’utilisateur serait en permanence en présence d’ondes Wifi (au quotidien H24). Moins la production de mélatonine est importante, plus le corps trouve de difficultés à « activer » le mode nocturne. Ça équivaudrait un peu à instiguer les phénomènes d’insomnie habituels, mais avec des effets plus conséquents. Il faut toutefois garder en tête que la relation de cause à effet entre les ondes Wifi et la qualité du sommeil n’a toujours pas été confirmée.

Quelques conseils pour réduire les ondes Wifi pendant le sommeil

Pour vous garantir un sommeil réparateur sans perturbations ni problèmes chroniques, quelques gestes simples sont à adopter. Bien sûr, on n'incriminera pas les ondes Wifi de façon directe, mais face à ce manque de preuves à l’appui et à un état d’ignorance quasi-total, la prudence est de mise. Voici donc quelques recommandations utiles à prendre en considération :

  • Éteindre le Wifi pendant la nuit ;
  • Débrancher le Wifi si c’est possible ;
  • Placer la box Wifi dans un endroit éloigné des chambres à coucher/lieu de repos ;
  • Éliminer tous les appareils connectés de la chambre.

Cette dernière consigne est à prendre en pied de la lettre. On a souvent tendance à faire de nos chambres des endroits polyvalents où plusieurs occupations sont conduites. Tantôt bureau, tantôt lieu de divertissement multimédia, la chambre à coucher n’est plus vraiment un sanctuaire dédié au sommeil désormais. Il faut essayer à tout prix de faire le vide électronique ; dégager tous les appareils (réveil, TV, radio, console, chaine hi-fi et bien sûr, téléphone !) de son espace de sommeil. Aussi, pour se garantir un sommeil léger et réparateur, on évitera, dans la mesure du possible, d’utiliser des écrans le soir avant de dormir.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.