Maintenance et entretien d’un défibrillateur

Qu’il soit présent au sein d’une structure médicale ou à l’extérieur, le défibrillateur reste la meilleure option pour sauver une personne lors d’un arrêt ou d’un dysfonctionnement du rythme cardiaque. Fait pour les interventions d’urgence, cet appareil de réanimation doit être fonctionnel en toutes circonstances, ce qui nécessite un entretien et une maintenance régulière. Certaines précautions sont également à prendre le concernant.

Faites faire la maintenance de votre défibrillateur régulièrement

Selon le code de la santé publique, les défibrillateurs doivent faire l’objet d’une maintenance régulière, conformément aux obligations et recommandations du fabricant. L’exploitant de cet appareil a donc l’obligation légale de faire contrôler régulièrement ce dispositif médical. Vous pouvez faire contrôler votre défibrillateur chaque année par www.defibrillateur-france.com ou toute autre société de maintenance spécialisée. Le contrôle approfondi comprendra :

  • un contrôle global de l’appareil et de ses accessoires,
  • la mise à jour de l’appareil,
  • la prévention des pannes,
  • une analyse approfondie de l’appareil afin de détecter les dysfonctionnements liés aux non-conformités.

Après chaque entretien de votre appareil, vous recevrez un rapport détaillé de la part de la société spécialisée.

maintenance entretien défibrillateur

Inspectez le défibrillateur pour vérifier qu’il n’est pas endommagé

L’entretien annuel d’un défibrillateur ne suffit pas à assurer son bon fonctionnement au quotidien. L’opérateur devra également s’impliquer en inspectant l’appareil cardiaque pour s’assurer qu’il est en bon état et qu’il n’est pas endommagé. Pour s’assurer du bon fonctionnement d’un défibrillateur, il faut prêter attention à l’indicateur visuel :

  • si le voyant clignote en vert : cela signifie que l’appareil est fonctionnel,
  • si le voyant est éteint avec un signal sonore : vous devrez appuyer sur le bouton bleu et suivre les indications vocales,
  • si le voyant est éteint sans signal sonore : cela peut être dû à une pile défectueuse, mais si l’appareil ne démarre toujours pas après l’avoir changée, contactez votre fournisseur.

Ces bons gestes sont à la portée de tous et doivent être effectués régulièrement. Cela permettra de vous assurer que l’appareil est fonctionnel en toutes circonstances. Pensez aussi, après chaque utilisation du défibrillateur, à le faire contrôler par un technicien spécialisé.

Rangez le défibrillateur dans un endroit sûr

Il est essentiel de prévoir un espace de rangement pour le défibrillateur. Pensez à installer une armoire à défibrillateur ou un boîtier dédié pour conserver ce dispositif médical en lieu sûr. Selon la réglementation en vigueur, un DAE doit être stocké dans un endroit facilement accessible en cas d’urgence. L’appareil ne doit pas être exposé en permanence à la lumière du soleil ou à des changements de température.

Si vous décidez d’installer un défibrillateur extérieur dans un lieu public comme une plage, où la température fluctue entre 0 et 40 °C, il sera nécessaire de prévoir une armoire de protection contre la chaleur ou à l’inverse un caisson chauffant lorsque les températures sont basses. En suivant ces conseils, vous aurez un défibrillateur toujours fonctionnel et en bon état, ce qui vous permettra de sauver des vies.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.