Fertilité homme : quelles sont les consignes à suivre ?

La fertilité de l’homme est un sujet qui revient souvent sur le tapis ces derniers temps, étant donné que l’on a pris conscience depuis relativement récemment que les problèmes à ce niveau là ne venaient pas seulement de la femme. Dans cette optique, on vous montre dans ce qui suit ce qui peut influer sur la fertilité masculine que ce soit de manière positive ou négative.

Le maintient de la fertilité masculine au sein des spermatozoïdes

La qualité de la fertilité de l’homme est souvent représentée au niveau du sperme qu’il produit. Ce dernier est composé majoritairement de gamètes mâles appelés simplement spermatozoïdes. Ces derniers vont se diriger vers la prostate en passant par des tubules séminifères puis vont se combiner avec des sécrétions que produisent les vésicules séminales qui vont par la suite produire le sperme final. C’est pendant ce chemin que les spermatozoïdes vont changer pour devenir des enzymes.

fertilité hommePour garantir un sperme de qualité qui parvienne à féconder l’ovule, il est impératif que ce dernier ne soit pas composé de trop de spécimens de spermatozoïdes mal formés. Ceux-ci vont se créer notamment si l’hygiène de vie de l’homme n’est pas très saine. A ce niveau là l’infertilité est annoncée lorsqu’il n’y a pas assez de spermatozoïdes de forme normale pour laisser place à une fécondation.

Impact de son environnement sur la qualité de la fertilité

On sous-estime souvent l’importance du type d’environnement dans lequel on vit. On sait aujourd’hui que des perturbateurs endocriniens peuvent par exemple être responsables de perturbations hormonales que ce soit sur l’homme ou sur la femme.

Un déséquilibre de production de telle ou telle hormone peut d’ailleurs participer plus ou moins grandement à l’apparition de certains problèmes comme :

  • Le syndrome de dysgénésie testiculaire ;
  • Des troubles de fertilité ;
  • Des cancers.

Des études ont également démontré que des personnes qui vivent près de zones agricoles peuvent développer des problèmes de fertilité à cause des pesticides utilisés. De manière générale, les perturbateurs endocriniens se trouvent un peu partout autour de nous, ce qui rend le fait de s’en prémunir totalement, particulièrement difficile, mais ce n’est toutefois pas une raison pour devenir paranoïaque. Essayez simplement de réduire au maximum votre contact en choisissant des produits adéquats.

Type d’alimentation à suivre

Tout d’abord, il faut comprendre qu’il n’y a pas de recette miracle pour booster sa fertilité ou régler toutes ses problématiques liées à ce sujet. L’intérêt de l’alimentation saine qui se compose de légumes, de fruits et de vitamines réside surtout dans le fait d’aider le corps en évitant les carences ou les états de fatigue. Le bêta-carotène est par exemple très recommandé dans ces cas. Dans le même registre, la vitamine C ainsi que les oligo-éléments sont aussi importants. Essayez également de toujours vous fournir de sources bio surtout pour les aliments frais.

Les aliments à proscrire

Il convient dans une période où vous essayez d’avoir des enfants ou de produire un sperme de qualité pour un don, d’éviter certaines mauvaises habitudes culinaires comme le grignotage ou la nourriture de fast food. En effet, les graisses saturées présentes dans ce type de produits vont impacter de manière négative vos spermatozoïdes étant donné que ces derniers sont biologiquement mal équipés pour contrer ce genre de stress oxydant. Manger trop de viandes rouges peut aussi nuire considérablement à la qualité du sperme.

Surveiller son hygiène de vie pour une meilleure fertilité

Le tabac représente l’un des plus gros freins à votre fertilité étant donné que celui-ci va réduire assez largement la mobilité mais aussi la quantité de spermatozoïdes produits. Et comme on l’a déjà vu, la mobilité est l’aspect qui permet le changement des gamètes en enzymes. Quant à la quantité, celle-ci aura toute son importance pendant la fécondation car s’il n’y a pas assez de spermatozoïdes, les chances que l’un d’entre eux passe jusqu’à l’ovule descendent drastiquement.

fertilité homme

Dans le même cadre, l’alcool est aussi à éviter même si une consommation très modérée semble ne pas poser trop de problèmes.

Rôle de la perte de poids

Le fait de perdre du poids ne semble pas avoir de rapport avec la fertilité, pourtant le surpoids représente un obstacle supplémentaire qui va endommager le fonctionnement de l’organisme, et donc aussi possiblement toucher la qualité du sperme. Dans ce cadre, certains chercheurs ont pu observer des changements très positifs à ce niveau là sur des hommes qui étaient en pleine perte de poids. Une des premières raisons à cela étant que les testicules des personnes en surpoids sont maintenus à des températures plus hautes au vu de l’excédant de graisse, surtout au niveau des cuisses.

Les changements de température

Tel que précisé plus haut, la température des testicules doit être correcte pour ne pas que la qualité du sperme finisse par en pâtir. Rester en position assise trop longtemps n’est par exemple pas quelque chose de conseillée de même que de porter des pantalons trop serrés notamment au niveau de l’entrejambe. Les sous-vêtements doivent également être conçus dans une matière qui permet une évacuation thermique suffisante de préférence en coton. Évitez aussi au maximum le PC portable directement sur les genoux, chose qui pourrait trop comprimer les testicules.

Importance d’une activité sportive sur la qualité de la fertilité masculine

Une activité sportive régulière est l’un des paramètres qui favorisent le mieux la qualité du sperme produit. En effet, cette dernière va améliorer l’état de tout l’organisme et donc forcément aussi celui de la production de spermatozoïdes. Il est néanmoins déconseillé de viser des sports trop extrêmes qui favorisent les blessures ou simplement les coups trop brutaux ou trop fréquents.

Cela peut par exemple sembler étrange, mais le marathon n’est pas très intéressant étant donné que des ballottements réguliers vont avoir lieu notamment au niveau de l’entrejambe. Pour conclure sur cet aspect précis, la plupart des spécialistes Soulignent que la grande majorité des éléments qui sont indicateurs de bonne santé sont bons à prendre pour booster sa fertilité.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.