Pourquoi et comment s’étirer ?

L’étirement est une pratique qui se fait avant ou après une séance de sport et est souvent sujet de débat dans le monde sportif. L’impact de cet acte sur les muscles, les articulations ainsi que les tendons peut protéger contre certaines atteintes tout comme un étirement mal fait peut causer des blessures plus ou moins graves sur le corps. Comment s’étirer ? Pourquoi est-il important de faire ses étirements et surtout, quand faut-il s’étirer ? Nous répondons à toutes ces questions dans notre article détaillé.

Qu’est-ce que l’étirement musculaire ?

Aussi appelé assouplissement musculaire, cette pratique est de plus en plus conseillée par les sportifs de haut niveau ainsi que les spécialistes de la santé pour les nombreux effets positifs qu’elle apporte à la santé du pratiquant. Cette technique vise à préparer le corps à effectuer une séance de sport ou un exercice musculaire quelconque.

L’étirement musculaire consiste à tendre au maximum un muscle ou un groupement musculaire donné pour le mettre sous tension. Cette mise sous tension est maintenue quelques instants, après quoi, le muscle est relâché en position anatomique.

Pourquoi est-il nécessaire de s’étirer ?

S’étirer est, en pratique courante, la méthode de prédilection pour protéger ses muscles lors de la pratique d’une activité physique plus ou moins intense. Cette protection aide à la récupération musculaire durant les pauses et diminue aussi le risque de blessures graves quand l’étirement est bien effectué. Il est important de mentionner qu’il existe deux principaux types d’étirements, à chacun ses point forts et ses avantages :

  • Les étirements dynamiques : sont faits lors de la pratique d’activité physique. Ils permettent de préparer les muscles en pleine séance d’entrainement, ce qui réduit grandement le risque de déchirure musculaire.
  • Les étirements statiques : contrairement aux premiers, ceux-ci se font soit avant la séance d’entrainement ou à la fin de cette dernière. Ils consistent à mettre le muscle ciblé sous tension avec ou sans contraction musculaire associée.

étirer

Ces deux étirements n’apportent pas les mêmes bénéfices pour le corps, les dynamiques sont faits pour chauffer le corps et le préparer à effectuer de l’exercice tandis que les statiques visent à apporter plus de souplesse aux muscles et une plus grande amplitude de mouvement aux articulations.

S’étirer est donc le meilleur moyen pour préparer le corps à faire de l’exercice et le protéger de toute atteinte musculaire en cas de mouvement mal effectué durant la séance de sport.

Néanmoins, il est important de préciser qu’il ne suffit pas de s’étirer pour éradiquer le risque de blessure, il faut prendre toutes les précautions nécessaires lors de la pratique d’une activité physique pour éviter de se faire du mal. Les bienfaits des étirements peuvent être résumés comme suit :

  • Aident à gagner en souplesse avant une séance de sport.
  • Augmentent la capacité de récupération musculaire durant l’activité physique ce qui booste les performances.
  • Diminuent le risque de blessures musculaires et articulaires lors de la pratique d’une activité physique contraignante.
  • Protègent contre certaines affections physiques comme l’arthrose ou les tendinites.

Quand faut-il s’étirer idéalement ?

Cette question est le sujet principal de débat dans la communauté sportive. Pour y répondre, il est important de connaitre les deux moments où l’étirement peut être pratiqué ainsi que les avantages de chacun d’entre eux.

étirer

S’étirer avant le sport

C’est la méthode la plus pratiquée par les sportifs de toute catégorie, mais ce n’est pas le meilleur choix pour certains sports. Bien que les bienfaits de cette technique concernant l’augmentation des performances lors de la pratique d’activité physique très intense soient prouvés, ce n’est pas le cas pour les sports d’endurance. Il est déconseillé de trop s’étirer lors de la pratique de sports d’endurance car ceci diminue grandement les performances des athlètes.

S’étirer lors de sa séance

L’étirement dynamique comme cité précédemment, aide à chauffer ses muscles tout en s’entraînant, cette pratique peut, si elle est mal faite, causer des dommages importants aux muscles et aux articulations.

Il faudra éviter d’utiliser des charges lourdes lors de ses étirements dynamiques pour ne pas mettre les muscles sous trop grande tension. Préférez les étirements manuels aux étirements avec des poids.

Comment s’étirer sans se faire mal ?

Les techniques d’étirement sont simples, il suffit de tendre au maximum le muscle ciblé en position d’extension et de la maintenir durant 15 à 30 secondes par série. Ceci peut être répété après 10 secondes de repos 3 à 4 fois de suite.

Certains étirements demandent plus de temps à être maîtrisés que d’autres, il n’est donc pas conseillé de forcer les muscles «soudés» durant ses séances. Ils gagneront en amplitude petit à petit. Pour étirer son dos, il faut se pencher en avant et tendre ses bras au-dessus de la tête, cette tension sur le dos donne plus de souplesse lors de la séance et augmente les performances.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.