Comment améliorer naturellement son transit ?

Fazup - Réduit jusqu’à 96% votre exposition aux ondes - Fabriqué et testé en France

Vous souhaitez vous protéger des ondes ?

#
Patch Fazup
Acheter
Recommandé

Il n’y a rien de plus malaisant qu’un transit paresseux qui peut, dans certains cas, rendre la vie quelque peu dure. C’est pourquoi, il ne faut jamais négliger un tel problème et essayer de trouver des solutions efficaces.

Il faut savoir qu’il en existe certaines qui sont complètement naturelles et qui aident beaucoup de personnes à améliorer leur transit en un rien de temps. Cependant, il est important d’être constant et d’essayer d’adopter une hygiène de vie saine et d’éviter un maximum de choses pouvant compliquer les choses.

Quelles sont les causes principales d’un mauvais transit intestinal ?

Le mauvais transit intestinal ou la constipation est un état physiologique décrit comme étant un ralentissement du transit. Il peut être dû à différentes causes et peut avoir d’innombrables conséquences.

On parle de mauvais transit lorsque l’émission des selles par une personne est très rare, cela se traduit souvent par des émissions inférieures ou égales à 3 fois par semaine. Bien sûr, ce type de conditions peut poser problème et peut souvent être très inconfortable après quelques jours, mais avant de parler de cela, il est important d’évoquer les causes conduisant à ce type de problèmes.

En règle générale, les personnes souffrant de constipation ont une hygiène de vie qui laisse à désirer. D’abord, c’est l’alimentation qui est le plus souvent mise en cause. En effet, le transit intestinal lent signifie dans la majorité des cas une ingestion insuffisante de fibres.

Ce sont là, les signes d’une très mauvaise alimentation qui est sûrement faite de restauration rapide ou encore d’une alimentation trop faible signifiant pas mal de restrictions. Ensuite, même si le régime alimentaire est irréprochable, le manque d’activité physique peut engendrer l’apparition de la constipation. Il est donc essentiel d’adopter une vie plus active et moins sédentaire.

Cependant, il est important de savoir, surtout pour les personnes ayant été alitées durant une certaine durée, que les troubles du transit sont très fréquents car là encore, c’est le manque d’exercice qui est en cause.

Le manque d’hydratation est également connu pour être l’un des problèmes majeurs d’un transit intestinal paresseux. En revanche, il est important de rappeler que c’est de l’eau qu’il s’agit, car les boissons gazeuses par exemple peuvent aggraver la situation.

Enfin, il faut apprendre à manger plus lentement et à mieux mastiquer les aliments, car cela facilite leur dégradation et en l’occurrence leur digestion. Cela aide donc à aller outre les problèmes de constipation.

Comment venir à bout des problèmes du transit paresseux ?

Fort heureusement pour les personnes souffrant de constipation, il existe de nombreuses solutions efficaces qui sont pour la plupart naturelles. Cependant, pour pouvoir les appliquer et mieux se débarrasser du problème, il ne faut pas négliger son origine et en l’occurrence tout ce qui a été dit auparavant. Parmi les solutions les plus populaires, il est possible de citer :

  • Adopter une alimentation plus saine ;
  • boire plus d’eau ;
  • manger plus lentement ;
  • faire une activité physique régulière ;
  • éviter de se d’aller aux toilettes ;
  • se reposer après les repas ;
  • ne pas prendre de dessert tout de suite après les repas.

Ces quelques points résument parfaitement les solutions les plus accessibles à tous pour pouvoir lutter contre les problèmes d’un transit intestinal paresseux. Une alimentation saine doit être équilibrée et non pas restrictive. En effet, il est donc essentiel d’incorporer les bonnes fibres alimentaires à ses repas pour aider son organisme à la digestion.

 

Il est conseillé de prendre en moyenne 1,5 L d’eau par jour, et ce, pour des raisons multiples, doaméliorer transitnt la lutte contre la constipation. De plus, l’eau a des propriétés qu’aucune autre boisson ne peut avoir, c’est pourquoi, il faut la privilégier.

En ce qui concerne l’activité physique, il est inutile d’en faire une qui soit beaucoup trop contraignante si ce n’est pas ce qu’on veut. La marche par exemple peut être un excellent exercice quotidien qui peut beaucoup aider.

Tout le monde le sait, il ne faut jamais se retenir d’aller aux toilettes, cela peut engendrer beaucoup de dégâts. Enfin, il est important d’apprendre à prendre son temps lors des repas pour bien mâcher sa nourriture.

Il faut également prendre son temps pour laisser du temps à son corps d’assimiler tout ce qu’il vient de recevoir comme nutriments. C’est la raison pour laquelle les petits plaisirs comme les desserts peuvent attendre après le repas.

Quels sont les aliments à privilégier pour rééquilibrer son transit intestinal ?

Il existe de nombreux aliments à favoriser et à incorporer à son quotidien lorsqu’on souffre d’un mauvais transit intestinal. D’abord, ce sont les céréales qui prennent le dessus. Ce type d’aliments est très riche en fibres, ce qui favorise un bon transit, il est donc essentiel d’apprendre à en consommer plus souvent.

Il en est de même pour les aliments complets, tels que le pain complet ou les pâtes complètes qui sont également riches en fibres. Les légumes, les fruits secs, le riz complet sont également à privilégier, car ils possèdent beaucoup de propriétés et de bienfaits. Concernant les plantes pouvant aider à améliorer son transit, il est possible de citer la rhubarbe.

C’est sa racine qui est la partie à privilégier dans cette situation. Le charbon végétal et les pruneaux sont également très bénéfiques pour venir à bout de la constipation en quelque temps seulement. Il est conseillé de faire des cures de probiotiques et de prébiotiques pour repeupler la flore intestinale avec de bonnes germes qui peuvent contribuer à rééquilibrer le transit intestinal.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.